les fleurs sauvages

Avez-vous déjà eu ce sentiment de vous comparer sans cesse aux autres? “Suis-je aussi bien que lui? Aussi intéressante qu’elle? Aussi inspirante qu’eux…?” Personnellement, ce sont des pensées qui reviennent très souvent. Mon mental entre dans une compétition qui me donne une forme de stress ou plutôt de tristesse car “non, je ne suis pas aussi intéressante que…” et il me reste encore plein de livres à lire, de formations à faire, de choses à “savoir”… Quand on écoute les autres, il nous reste souvent à faire telle chose ou à étudier plus pour être compétent et pleinement épanouis. Et je me demande si un jour on sera “suffisant”…

C’est l’esprit un peu encombré de ces pensées que je décide d’aller marcher dehors. Par un temps radieux. Après quelques minutes de rumination mentale, je tombe nez à nez avec de magnifiques fleurs sauvages. J’observe ces fleurs qui dansent avec le vent. Ces fleurs, qui n’ont pas besoin de livres ou de formations pour être superbes, pour s’épanouir. Elles n’ont pas besoin de connaître les théories solaires et éoliennes pour goûter à la chaleur du soleil et être caressées par le vent. Elles n’ont même pas besoin de “savoir” ce qu’est une fleur pour “être” une fleur.

Quel soulagement de se rendre compte qu’on n’a rien besoin de PLUS pour être pleinement soi-même. Que les petits bonheurs simples sont accessibles à tous et que le “savoir” n’est pas nécessaire pour “être” heureux.

Alors, ce mois-ce je vous souhaite d’ouvrir vos yeux sur les merveilles de la nature et de ceux qui vous entourent. De ressentir l’espace de quelques instants qu’on est “suffisant”, qu’il n’y a nulle part où aller et rien à faire pour “être” pleinement soi.