la mort

Cela fait un bout de temps que je n’ai plus écrit de chroniques. Entre-temps, j’ai donné vie à mon 2e petit garçon, Jack, et j’ai perdu un être cher, en un mois de temps. La vie nous a bien bousculé…

C’est la première fois que je rencontre la mort de si près, j’avais oublié notre nature « mortelle », notre enveloppe charnelle si fragile. Une fraction de seconde peut suffire…

C’est un réveil brutal, un réveil à la vie, à profiter de nos proches tant qu’ils sont là, à vivre des moments de qualité, à oser aller vers ce qui est important pour nous… personnellement, cela m’amène à des questions existentielles: qu’est-ce que je veux accomplir dans cette vie? Qu’est-ce qui est vraiment important? Pourquoi sommes-nous ici et où va-t-on?…

La mort nous rappelle que la vie passe, que rien ne dure et que la vie c’est « maintenant » et pas demain. Elle donne une autre saveur à la vie et nous rappelle l’importance de l’amour. Pas un amour romantique de quelque chose d’inaccessible, mais l’amour de ce qui nous entoure. Un amour libre de tout attachement, un amour qui donne sans attendre en retour.

Je voulais vous souhaiter de tout coeur d’avoir un moment d’amour ce mois-ci… (ou plusieurs ;-))

Blessings

Gaétane

ps: si vous désirez recevoir les chroniques par mail, envoyez-moi un petit mot: gaetane@galinid.be